Archives du mot-clé Spinalonga

Une conférence et une exposition

L’année 2017 commence de la meilleure façon, car un projet sur lequel je travaille depuis plusieurs mois va se concrétiser.

En effet, depuis la fin de l’été je prépare une conférence sur l’île de Spinalonga, en Crète, son histoire, et surtout sur les gens qui y ont vécu pendant 54 ans, avant qu’elle ne soit abandonnée.

Spinalonga_04_A_aplati-3_NB_SFX_10x15

Cet île, ou plutôt cet îlot rocheux aride, a en effet servi de lieu de déportation pour des centaines de lépreux crétois, puis grecs, entre 1903 et 1957. Ce sont des conditions de vie de ces malades bannis, isolés du monde des gens sains, dont je parle dans cette conférence.

  • La conférence aura lieu le samedi 4 février 2017 dans les locaux de la Maison de Quartier de Venoix, 18 avenue des Chevaliers à Caen, à 18 heures.

Et puis, en liaison avec la conférence, je vais montrer des photos de ce lieu poignant. Des photos en noir et blanc, car pour moi l’absence de couleurs dans ces photos permet de mieux ressentir la détresse, la douleur des malades.

_MG_9254-1_A_NB_etap2_SFX_10x15

  • L’exposition sera visible du 24 janvier au 4 février 2017, toujours dans les locaux de la Maison de Quartier de Venoix.

Une page est consacrée à cet événement sur ce site, dans le menu “Travaux divers”.

Je tiens à remercier les membres du Conseil d’administration de l’association “Contacts Franco-Grecs” qui m’ont fait confiance et m’ont aidé financièrement pour la préparation de l’exposition.

 

Jean-Pascal

Spinalonga, la longue épine de la honte

Sous ce titre volontairement provocateur, j’ai mis en place une exposition de photos en noir et blanc, ainsi qu’une conférence ayant pour sujet cet îlot que les touristes croient connaître pour y avoir passé 2 heures lors de leurs dernières vacances en Crète.

Spinalonga, vue des les collines au-dessus de Plaka

Spinalonga, vue des les collines au-dessus de Plaka

Ce qui s’est passé sur Spinalonga défie l’entendement, et tout ceci n’a cessé qu’il y a 60 ans. Cela reste donc très proche de nous.

La rue principale de Spinalonga, que les lépreux appelaient "le boulevard de la douleur"

La rue principale de Spinalonga, que les lépreux appelaient “le boulevard de la douleur”

IMG_3921-1_B_NB_SFX_10x15

La conférence retrace l’histoire de ce lieu qui, au long des siècles de l’Histoire crétoise, a changé de physionomie, mais aussi de destination, ainsi que l’histoire, la petite, celle des petites gens, celle de ces malades de la lèpre que l’on a déportés sur ce bout de terre infertile pendant 54 ans.

L'un des bâtiments d'habitation collective

L’un des bâtiments d’habitation collective

L’exposition, et le livre qui en est le complément, présentent des photos en noir et blanc, contrastées, afin de faire ressentir le poids et la douleur de leurs conditions de vie.

IMG_3924-1_A_NB_SFX_10x15

Le livre (édité à mes frais) est vendu sur commande uniquement. Il comporte 44 pages pour 32 photos (dont 9 de format minimum 18 x 27 cm) et est disponible en 2 formules :
une formule “Standard” à 50 € (hors frais de port), et une formule “Premium” à 65 € (hors frais de port) pour laquelle le livre est accompagné d’un tirage format 20×30 cm, signé. Les bénéfices sur la vente du livre seront intégralement reversés à l’Ordre de Malte qui lutte contre la lèpre. Ce fléau atteint encore près de 200 000 individus dans le monde entier chaque année.

Les journées mondiales des lépreux auront lieu cette année 2017, les  27, 28 et 29 janvier.

Si vous souhaitez commander ce livre, cliquez sur le formulaire de contact, en indiquant comme sujet “commande de livre”.

Jean-Pascal